Café Lisboa : l’adresse lisboètement passionnée

Charcuteries Fromages

« Le vol à destination de Lisbonne est prêt pour l’embarquement des passagers porte E54. Nous vous prions de vous munir de vos papilles et de vous tenir prêts». Direction le Portugal, avec une belle adresse au nom évocateur : Café Lisboa. Ouvert depuis mars 2018, ce lieu à l’âme entièrement lisboète et à la décoration vintage et chaleureuse à l’image des cafés du pays, offre une large palette de saveurs toutes droit venues de l’un des territoires les plus en vogue du moment du royaume ibérique.

Situé 9 rue des Quatre Chapeaux dans le 2e arrondissement de Lyon, le lieu donne sur une rue quasiment piétonne et plutôt calme pour les quelques tables en extérieur.

L’endroit est souvent très vite rempli en fin de journée, ne vous méprenez pas à arriver trop tard. Une équipe enthousiaste et aimable vous accueillera dès le service du midi, et vous croiserez sûrement Victor (alias Vito), gérant du café Lisboa, grand bavard et amoureux des ces terres natales portugaises.

La carte proposée est riche de mets et d’assiettes à partager. En effet, la plupart des plats se présentent sous forme de ‘’tapas’’. Même si quelques spécialités à la carte pourront ravir les plus curieux et affamés comme l’incontournable bacalhau. Sans oublier de mentionner également la jolie carte de desserts typiques et francisés proposée.

Mais revenons dans le dur. L’ensemble de la charcuterie et des fromages proposés proviennent de la maison Manteigaria Silva installée à Lisbonne depuis 1890. C’est presque de la haute couture à ce niveau là.

Loin de la présentation des planches classiques ‘’mixtes’’, ici chaque produit est considéré comme unique et servi dans une assiette à part. Et rien n’est laissé au hasard, car il vous faudra choisir la quantité : 40g pour une pure dégustation, ou 80g pour les gourmands. Vous savez ce que vous mangez, et pour quelle quantité. C’est appréciable.

Les vins eux non plus n’échappent pas au voyage en avion depuis le Portugal. La carte propose plusieurs sortes de rouges et de blancs de régions différentes, et également un vin vert de la région de Monçao e Melgaço : simplement vibrant et fin.

Découpons la planche

 

Salpicão do Cachaço, autrement dit viande de Porc séchée et fumée. Avec du caractère en provenance du Far West portugais, cette charcuterie vous en donnera aussi.

En petite tranche, cette viande est en fait préparée à partir morceaux de cou de porc soigneusement sélectionnés. En bouche elle assure une texture agréable au palais et une saveur unique.

Découpé en fine lamelles, ce met est vraiment idéal pour l’apéro. Marbré par la graisse mais formant une consistance homogène et parfumée, c’est un vrai régal.

N’étant pas une grande fan de ce genre de fumage et de cette typologie de charcuterie, j’ai trouvé cette viande raffinée et agréable à déguster. Sim vaqueiro* ! (*Oui, cowboy!)

 

Salsichão Porco Ibérico Preto Bolota (Saucisson de Porc Noir Ibérique Bolota). Bolota signifie gland en Portugais. Déjà évoqué dans un précédent article, Bolota est une appellation signifiant que le cochon a consommé durant les 4 derniers mois de sa vie plus de 90% de glands.

Fin et très goûteux, ce saucisson vous procurera des frissons. C’est même pour tout dire délicat en bouche. À tester d’urgence. Point culture porcine : Le porc ibérique a une capacité unique à donner la meilleure viande du monde selon plusieurs avis.

En effet la qualité la plus appréciée du porc ibérique est qu’il est le seul dont le gras infiltre aussi bien la viande et les muscles, lui apportant une saveur unique, une texture persillée et de grande qualité. En gros tout est bien cousu et bien harmonisé, de quoi concourir à la fashion week !

 

Joli coup de coeur pour le Queijo de Azeitão, fromage de brebis de la région Azeitão, qui est un fromage fabriqué à partir de lait cru de brebis, dans la ville d’Azeitão, à environ 40 km au sud de Lisbonne.

C’est un petit trésor qui contient une pâte douce affinée pendant plusieurs jours, avec un arôme et un goût qui vous émerveillera. Il est assez coulant donc généralement servi à l’aide d’une cuillère.

En bouche, c’est clairement fleuri et pimpant. Petit favori de la dégustation, ce fromage a une réelle identité et si vous êtes ouvert aux découvertes et à l’imagination culinaire, il vous plaira de l’imaginer avec différents accompagnements – et balancer des COTD (Cheese of The Day), parce que les OOTD (Outfit of the Day) c’est has-been maintenant –

Queijo Serra da Estrela DOP, fromage de brebis de la région de Serra da Estrela qui signifie Montagne de l’Étoile (oui on reste toujours dans une optique de haute couture et d’élégance, cette fois-ci connotée cosmique et céleste). Traditionnellement présenté entouré de tissu, ce fromage onctueux se consomme entre frais et demi-affiné.

Les amateurs le préfèrent après environ deux mois d’affinage, lorsqu’il est doux, tendre et crémeux. Ce fromage bénéficie d’un caillage à l’infusion de fleur de chardon, et non pas avec de la présure (l’acide d’estomac des agneaux de lait). On le trouve à deux degrés de maturation, qui correspondent à deux types de consistance. Amanteigado c’est à dire « comme du beurre », coulant, onctueux et suave, souvent posé sur un linge qui retient la pâte.

Ou curado, de manière « affiné », comme nous l’avons dégusté, avec une croûte et une pâte plus dures, friables, avec une odeur plus soutenue. Un fromage sidéral quoi.

Verdict : Finissez avec un petit dijo traditionnel, ça vous donnera des ailes.

À bon entendeur : Le restaurant cherche à recruter un chef d’origine portugaise.

…e viva por muito tempo Portugal !

 

Café Lisboa
9 Rue des Quatre Chapeaux, 69002 Lyon
Ouvert du mardi au samedi de 12h00 à 23h00

Commentaires

commentaires

TAGS