Le Bistrot du Potager : bistronomiquement délicieux !

Charcuteries Fromages

Rien que pour vous amoureux de bons produits et de moments de partages, un nouveau Lyon a ouvert ses portes au 163 boulevard de Stalingrad à Lyon pour votre plus grand bonheur ! Et oui, quoi de mieux qu’un bistrot ou l’on peut partager de bons plats du potager ?

Le bistrot du potager, bien plus qu’un concept c’est surtout un lieu ou des chefs se retrouvent en cuisine pour régaler nos papilles en ayant pour motivation de nous en mettre plein les yeux ! Plus que des tapas, ce sont des plats uniques spécialement sélectionnés et confectionnés, à déguster dans un esprit de partage. Finalement c’est un peu comme à l’Accent

Petite infidélité à la planche à partager ici vous pouvez venir dîner entre amis ou en amoureux et partager les plats du chef à 2. Le seul bémol que je dois vous signaler c’est que c’est un lieu pour les bourses remplies.

Ce soir nous avons fait le choix de la formule découverte, ce sont des plats mystères, il suffit juste de donner la liste d’aliments que vous ne voulez ou ne pouvez pas manger au moment de la commande.

Découpons cette farandole de plats

En entrée, nous avons vu arriver de vrais plats dignes de haute bistronomie.

Mon plat préféré a été les Couto gratinés au beurre d’escargot, représentant merveilleusement bien la France et son raffinement. Ensuite, le Boudin noir et padrones, une façon de revisiter le boudin souvent mal connoté et de le remettre au gout du jour ! Et comme un doux souvenir des saveurs de notre enfance les Œufs mimosa, thon et poudre d’olive ont clôturées avec légèreté cette entrée pleine de surprises.

Mon estomac commence à faiblir après ce premier service, mais que faire si ce n’est de ne pas résister aux saveurs enivrantes du plat qui vient d’arriver.

Quelle surprise dans notre assiette, est ce déjà l’heure du dessert ? Et bien non ! Ce sont des gaufres de pomme de terre battu de chèvre avec pâte de citron cédrat et du pesto noisette.

C’est tout simplement délicieux et je commence à être totalement fan de cet endroit, c’est comme si le chef pouvait lire dans mes pensées pour en sortir ces plats.

Une fois la dégustation de ce plat terminée, je trépigne d’impatience de voir ce qui va arriver. Je ferme les yeux et en les ouvrant je vois devant moi encore une fois un plat qui me rappel mon enfance, des Gnocchis !

Mais attention ce ne sont pas n’importe quels gnocchis car celles-ci sont à la châtaigne, à la crème de gorgonzola, et aux noisettes de piémont. Un vrai régal !

Je commence à me demander si les plats à viande sont proscrit par le chef, c’était sans compter l’arrivée d’une bavette saignante accompagnée de sa polenta crémeuse et de ses sublimes petits bolets. Un plat qui saura ravir les amateurs de chair  tendre ! Encore une fois, je me suis régalé ! Impossible de se casser une dent sur cette viande puisque sa tendresse est inégalable. Pas besoin de couteau, elle se déchire toute seule, mâcher devient inutile.

Je commence à me dire que je vais devoir déboutonner mon pantalon pour avoir plus de place en vue de venir à bout de cette farandole de plats !

Encore une fois, c’est comme si le chef pouvait lire dans mes pensées, car en voyant arriver une salade, j’ai la touche de fraicheur que je recherchais.

Bien entendu nous parlons ici d’une salade d’exception garnie d’escargots en tempura avec une sauce coco de paimpol, quelques cébettes et pour une touche acidulée du confit de citron.

Mon estomac commence à faiblir mais je dois tenir, la dégustation n’est pas finit, je suis bien heureusement obligé de continuer 😉
Ensuite vient une incroyable pièce de boeuf.

Servie avec une purée de sellerie, de magnifique petit bout de bolet et un peu de persil, ça ce mange sans fin. Encore une fois, je me suis régalé ! Impossible de se casser une dent sur cette viande puisque sa tendresse est inégalable. Pas besoin de couteau, elle se déchire toute seule, mâcher devient inutile.

Verdict : Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. Marcel Proust

 

Le Bistrot du Potager 
163 Boulevard de Stalingrad, 69006 Lyon
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 14h30 et de 18h00 à 22h00
Tel : 04 78 93 19 75

Commentaires

commentaires

TAGS